Chaud devant !

Le printemps approche à grands pas et la température s’en ressent.

Le réchauffement climatique ne nous a jamais autant préoccupés. Des chutes de neige très épisodiques et une remontée spectaculaire du manteau neigeux vers les hauteurs : voilà qui change notre façon d’aborder la montagne.

Désormais il n’est pas rare de devoir porter les skis pendant 200 à 300 m de dénivelé pour chausser et ce, en plein mois de février.

A la descente, il faut parfois ruser pour trouver le meilleur cheminement et la meilleure neige tant elle se fait rare.

Et pourtant, nous battons tous nos records de fréquentation !

Nous avons déjà réalisé plus de 40 journées dont quelques beaux circuits en essayant de s’éloigner des sentiers « très » battus, loin de la foule.

Car foule il y a à cette période, en montagne.

Alors vivement le printemps, ses jours qui s’allongent et les longues montées au petit jour dans la forêt qui s’éveille.

La neige désormais si haute va se faire désirer et seuls les plus courageux vont pouvoir la skier.

Et n’en doutez pas, nous serons là !

Ph BOUCHUT